LA CONSTRUCTION DU MUR EN AOUT 1961

Après la seconde guerre mondiale, le SED, le parti communiste en territoire occupé est-allemand essaya avec l’appui des troupes d’occupation soviétiques d’instaurer une dictature. Une grande partie de la population n’accepta pas le nouveau système économique et politique et une émigration massive vers l’Ouest apparut dès la fin des années 1940, motivée par des raisons politiques, économiques ou familiales. En août 1961, l’Allemagne de l'Est avait déjà perdu un sixième de sa population.

Dans les faits, le SED avait commencé à boucler sa frontière avec l’Ouest dès 1952. Dès lors, il devint de plus en plus dangereux de fuir directement par cette frontière. Nombreux sont ceux qui décidèrent alors de tirer avantage du talon d’Achille du système, à savoir la frontière encore ouverte entre Berlin-Est et Berlin-Ouest.

Le 13 août 1961, le SED laissa ériger des fils barbelés pour délimiter et fermer la frontière. Des murs furent alors battis en quelques jours. Avec l’espoir d’endiguer définitivement le flux migratoire, le SED souhaitait aussi assoir son pouvoir sur la population de RDA et montrer au monde entier la souveraineté du pays. Dès lors les obstacles frontaliers ne cessèrent d’être étendus et renforcés.

Retour
Abriegelung der Sektorengrenze, Potsdamer Platz, 13.8.1961

Fermeture de la frontière, Potsdamer Platz, le 13 août 1961.
A. Waidmann, ullstein bild.