NAISSANCE DU MÉMORIAL

Le 2 octobre 1990, date de la réunification allemande, le parlement Est-Berlinois classa monument historique la zone frontalière passant sur le cimetière Sophienfriedhof. En 1994, un concours fut mené pour l’aménagement d’un mémorial pour les victimes de la construction du Mur et pour la commémoration de la division de la ville. Le monument fut inauguré le 13 août 1998.

A l’initiative du sénat de Berlin, une association fut créée en 1997 pour la construction d’un centre de documentation. Celui-ci fut inauguré le 9 novembre 1999, 10 ans après la chute du Mur, dans le presbytère de la paroisse de la réconciliation. Il devait compléter le monument, en offrant des possibilités d’informations et de formation politique.

En 2000, la Chapelle de la réconciliation est inaugurée sur l’ancienne zone frontalière.

Ces trois éléments permettent de manières artistique, informative et spirituelle d’accéder à l’histoire et aux conséquences du Mur de Berlin: Le visiteur peut ainsi choisir sa manière d’aborder le lieu historique et les témoignages du passé.

Cependant avec le temps, il fut de plus en plus clair que la destruction quasi-totale de l’infrastructure frontalière rendait difficile la transmission de l’histoire avec des éléments concrets. En 2006, le sénat de Berlin décide d’un concept global de commémoration du Mur de Berlin qui prévoit un soutien et la coordination des différents sites du Mur à Berlin.

Le Mémorial dans la Bernauer Strasse est devenu dès lors le lieu central de commémoration des victimes du Mur de Berlin. En 2009, un centre d’accueil pour les visiteurs est ouvert au coin des rues Bernauer et Gartenstrasse: Celui-ci sert de point de départ pour les groupes et les visiteurs individuels en fournissant des informations de base sur le Mur et sur les offres et manifestations culturelles du Mémorial.

Un autre élément central est l’exposition en plein-air sur l’ancienne zone frontalière au Sud de la Bernauer Strasse. Cet espace de 1,3 km de long et 4,4 ha était aménagé en parc du souvenir selon la proposition du cabinet d’architectes «sinai» et «ON». Les vestiges du Mur de Berlin étaient conservés et les évènements tragiques de la Bernauer Strasse mis en valeur. En 2010, la «Fenêtre du souvenir» a été inaugurée sur l’ancien cimetière Sophienfriedhof. Les victimes du Mur de Berlin dont l'individualité fut dérobée par le régime frontalier, sont honorées ici avec leur nom et une photo-portrait.

Au 9 novembre 2014, l'exposition permanente "1961 | 1989. Le Mur de Berlin" est inaugurée dans le centre de documentation. La nouvelle exposition permanente mène des évènements précédents la construction du Mur à la situation actuelle. Elle explique les contextes socio-historiques de la construction à la chute du Mur et de la réunification allemande.

Retour
Errichtung des Denkmals

Erection du Monument en 1998.
C. Jungeblodt