PROJETS

Héritage Bodo Köhler

Bodo Köhler dirigeait avec Detlef Girrmann et Dieter Thieme un groupe d’étudiants passeurs. A partir d’août 1961, ils aidèrent avec des étudiants de l’Ouest mais aussi de l’Est des amis et des parents à fuir la RDA. Ils utilisèrent pour cela différents moyens: les canalisations, les voies de transit, les voyages en Scandinavie ainsi que des véhicules aménagés mais aussi les lieux de passages officiels grâce à des faux passeports ou des vrais passeports de personnes ressemblants à des candidats au départ.

Traitement des documents d’archives: Lydia Dollmann et Dr. Maria Nooke

Plus d’informations sur le site allemand

Edition d’un CD-Rom des témoignages

Dans l’exposition „Berlin, 13. August 1961“ des extraits d’entretiens sont proposés sur différents thèmes, dont l’éventail couvre la vie quotidienne avant et avec le Mur, le problème des travailleurs frontaliers, les événements du 13 août 1961, les fuites réussies ou non; les arrestations et les tentatives de fuite.

Traitement: Dr. Maria Nooke et Anna von Arnim

Financé par le Beauftragter der Bundesregierung für Kultur und Medien (BKM)

Plus d’informations sur le site en allemand

Extension de l’accès aux entretiens

Les entretiens réalisés par le mémorial se trouvent sur documents papiers mis à disposition avec l’accord des interviewés. Des utilisateurs externes peuvent à la demande accéder à ces documents archivés. Ceux-ci peuvent servir à la formation historique et politique, aux médias et à la recherche.

En 2010, le projet a été financé par le Beauftragt der Bundesregierung für Kultur und Medien (BKM).

Interviews avec des requérants à l’émigration

Les interviews sont menées comme des récits biographiques. Il s’agit ici de définir la vie quotidienne de l’interviewé en RDA, sa socialisation, son dépôt de dossier, son émigration et sa vie après le départ. De même, les événements historiques majeurs comme le soulèvement du 17 juin 1953, le printemps de Prague en 1968, l’expulsion de Biermann en novembre 1976, l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’Homme de l’ONU du 10 décembre 1948, ou l’accord de la CSCE à Helsinki en 1975, le bouclage de Berlin, les fuites, la chute du Mur et la réunification sont pris en compte.

Les premiers résultats du projet sont disponibles dans la rubrique Témoignages sur le site internet. Les entretiens sont évalués et traités actuellement pour les archives des témoins et accessibles à la demande.

Traitement: Lydia Dollmann